Originaire de la région de Clermont-Ferrand, Gwad commence le rap en 1999​. Il avance solidement pendant plusieurs années en collaborant avec la scène locale avant de prendre le virage d’une carrière en solo​. C’est avec son 6ème album, “Nerf de Boeuf”, sorti en 2009 dans les rues de l’hexagone, que Gwad parvient à se construire un public conséquent. Il réussit en effet à vendre 7 000 exemplaires en parcourant les villes de France en tant que “vendeur à la sauvette”. Une performance unique! Il utilise son réseau pour tourner ses clips et étend sa visibilité en ligne. Ses vidéos sont largement partagées et atteignent systématiquement plusieurs milliers de vues. Au delà d’un public, c’est un réseau solide que Gwad a construit dans le milieu de la musique. Les grands noms du Rap Français et du Reggae international qui figurent sur la liste des 1ères parties de concerts qu’il a pu faire, parlent pour lui : Booba, Joey Starr, Diam’s, 113, Sefyu, La Fouine, Kery James, Tandem, Saïn Supa Crew, Youssoupha, Algerino, Buju Banton, Burning Spear, Sniper. En 2014, Gwad rencontre Luccas Soares à l’occasion du festival du court métrage. De cette rencontre née la chanson “Pas à plaindre”. Gwad est venu au Brésil pour la création de ce projet. Pour illustrer ce texte, les artistes ont décidé de tourner le clip en Israël, en Palestine et au Brésil. Gwad a aussi organisé ses propres concerts​, notamment à la coopérative de mai à Clermont-Ferrand et à la puce à l’oreille à Riom. De nombreux festivals ont également donné l’occasion à Gwad de se produire, diffuser sa musique et développer sa notoriété. Depuis 2017, Gwad se développe en indépendant​. Enregistrement, mixage, distribution, Gwad, le rappeur lyriciste, est sur tous les fronts